Des nouvelles de Liz Mendoza, une des deux amies d'enfance de Violette Jocque, avec qui elle avait fait ses études.

 

1

Aujourd'hui, Liz partage un appartement avec Olivier Duret, rencontré à la fac, et leur petit Codex.

 

2

Leur immeuble, le manoir des Déserteurs, qui m'énerve d'ailleurs car l'écran monte et descend à chaque mouvement de souris, BREF, leur immeuble donc reçoit une nouvelle concierge, l'ancien(ne?) étant parti euh.. à la retraite.

 

3

Dans le genre énervant, Liz et Olivier ont aussi eu plusieurs visites spontanées comme par hasard toujours quand quelqu'un dormait, et toujours d'anciens potes de la fac, comme ici Marc Petijoueur.

 

4

Ah d'accord, apparemment, il était venu voir le bébé, et donc il se sert. Oh bah t'as l'air tout ému, Marco, il te rappelle la tienne quand elle était petiote, c'est ça? (Vu comme ça, on se demanderait presque s'il n'aurait pas fauté avec la meilleure amie de sa femme -Violette Jocque-, mêmes couleurs siffle)

 

 

5

Je plaisante, le couple de Liz et Olivier est solide, heureusement d'ailleurs, car ici aussi il y a la voisine en chaleur de service, cette fois, c'est Camille Lee qui est raide gueudin d'Olivier.

 

6

Olivier qui n'est ni propre, ni sympa, ni actif, et qui répond donc à mes critères pour la louvisation. Cette semaine, il est devenu ami avec Newton que voici, mais pas de transformation pour l'instant.

 

7

Pas très propres ni très actifs, Liz et Olivier ne jettent jamais les biberons moisis, ne recyclent pas les journaux et, bien sûr, ne ramassent pas leur courrier. Ils me permettent donc de voir la concierge venir réclamer à leur porte, ce que je n'avais vu que chez les autres jusqu'à maintenant.

 

8

9

Un peu flippante, quand même, la concierge, on n'est que mardi matin, ça va!

 

10

Le pauvre Olivier est resté pétrifié après les réprimandes de Mlle Titi, d'autant que celle-ci ramasse ostensiblement leur vieux journal devant lui pour aller le jeter.

 

11

Si c'était pour lui donner une leçon, elle aurait pu s'abstenir, vu que déjà les journaux, ça va au compost, et en plus, un gros sac en plastique dégueulasse tout ça pour un journal, ah bravo!

 

12

Olivier va se réfugier à l'étage dans les bras de Liz, même si l'homme de ménage trouve qu'ils pourraient aller faire ça ailleurs.

 

13

Elizabeth décide d'aller demander l'avis de la voisine, est-ce qu'elle ne trouve pas la concierge un peu bizarre?

 

14

Mais la voisine n'a pas encore rencontré la nouvelle concierge, et en plus, c'est l'heure d'Aussi loin que l'amour, son feuilleton préféré, donc Liz n'est pas restée.

 

15

D'autant qu'il fallait préparer l'aniversaire de Codex.

 

16

On dirait qu'il n'a malheureusement rien pris du côté paternel et que c'est intégralement un clone de Benjamin Renaudin, comme Liz.

 

17

Pas un passionné de musique, ça change de ses parents, c'est bien.

 

18

Même s'il ne pourra pas y échapper complètement.

 

19

Jeudi, Liz est promue artiste conceptuelle sur une carte chance, mais toujours pas d'offre dans le sport, son DLT. C'est sûr qu'avec deux ou trois carrières qui reviennent tous les putains de jour, ça laisse moins de place pour les autres. Grrr!

 

20

Tout arrive!

 

22

23

Vendredi, Codex utilise son influence pour persuader Yaël d'accorder le piano. Mais bien sûr :D

 

24

25

Et il grandit quelques heures plus tard.

 

26

Encore quelques heures de plus, et c'est son père qui devient platine à vie (nouveau DLT: journalisme).

 

27

28

Olivier ne mange que des chips ou au travail, Liz cuisine des petits plats mais à chaque fois des portions individuelles, donc j'ai décidé que Codex se nourrirait tout seul comme un grand.

 

29

On découvre la tenue d'extérieur de Codex. Tu veux commencer un rainbow legacy, c'est ça gamin?

 

30

Avec la sienne, Liz prend la grosse tête^^ Il a pas des proportions un peu bizarres, ton bonnet, Lison?

 

31

Samedi soir, Olivier refuse de plonger dans la foule et est renvoyé. Il est tellement calme que je le voyais pas faire ça. Et puis OSEF, il a déjà atteint le sommet et il avait même pas de vacances à prendre.
Dimanche, c'est Liz qui trouve ENFIN un poste d'idole.

 

32

Olivier avait envie de rendre visite à une autre voisine, Camille Lee (comme par hasard), et c'est là qu'il décide de se mettre à cuisiner, un plat collectif en plus.

 

33

Sauf qu'il est rentré chez lui avec son assiette, du coup son homard est devenu transparent, et toutes les autres assiettes sont restées à moisir dans l'appartement invisible de Camille, où il avait servi le plat!

Après minuit, il y a une place de chroniqueur sportif, donc Olivier ne sera pas resté au chômage longtemps. A la prochaine les Mendoza-Duret (ils ont voulu se fiancer mais ne demandent pas à se marier), je ne sais pas si vous restez là ou si on cherchera une maison. Ou un autre appart, d'ailleurs, un qui donne pas le mal de mer!

 

Page suivante...